inondations

Les assurances inondations : est-ce que ça existe ?

S’il y a un événement qui peut fortement vous causer des dommages considérables et secouer vos fonds, ce sont incontestablement les inondations. Il s’agit d’un aléa climatique extrême qui est particulièrement difficile à se prémunir que votre habitation se situe en zone d’inondation ou non. Qu’il s’agit des pluies excessives, de ruissellements causés par la fonte des neiges, de glissement de terrain, de crues, entre autres, tout le monde peut être durement affecté par cet événement souvent dramatique. Mais ces dommages en matériels, entre autres, sont-ils couverts? Beaucoup de sinistrés se posent certainement la question. Voici quelques informations importantes à savoir.

Les règles ont changé au Québec

Au Québec et au Canada, seuls les dommages causés par les dégâts d’eaux tels que le bris d’une conduite d’eau publique étaient couverts par les polices d’assurance. Les dommages liés aux inondations provoqués par des conditions climatiques extrêmes n’étaient guère concernés. Et pourtant cet événement a toujours fait plus de dégâts que les dégâts d’eaux d’une conduite par exemple. Les victimes étaient donc dans le désarroi. Mais voilà depuis 2013, la donne a changé et quelques assureurs ont intégré une garantie contre les inondations à la protection couvrant les infiltrations et les dégâts d’eau.

Ce que couvrent les assurances pour les inondations

Le nouvel avenant concernant les polices d’assurance sur les inondations a été défini par le BAC (Bureau d’Assurance du Canada). Selon ce dernier, une « inondation terrestre » c’est lorsque le niveau d’un lac, rivière, lac, ou tout autre cours d’eau arrive  au point de créer des inondations sur les terres voisines en créant des dommages. Le nouvel avenant protège donc contre les crues, les ruptures au niveau des barrages, les débordements des lacs, des cours d’eau et de réservoirs artificiels, etc. Cette garantie sur l’inondation couvre ainsi les résidences, les animaux domestiques et les biens matériels.

Attention aux détails de votre contrat d’assurance

Il faut savoir que les sinistres provoqués par des eaux qui pénètrent dans les propriétés ne sont pas pris en charge par les habituelles polices d’assurance habitation. Il vous faudra donc faire très attention au libellé de votre contrat d’assurance. Il ne s’agit pas donc d’une assurance inondation, mais d’une garantie contre les inondations qui assure une protection contre ce type de catastrophe. Prenez donc le temps de bien vous imprégner de votre contrat d’assurance. Si vous n’êtes pas sûr de bénéficier ou non de cette protection contre les inondations, contactez votre assureur ou votre courtier.

Tout reste à faire

Malgré les efforts faits par le Bureau d’assurance du Canada (BAC), avec la mise en place de cette couverture contre les inondations sous la forme de garanties, le travail n’est pas encore fini. Car il n’y a que quelques assureurs qui ont accepté d’offrir cette protection sur le marché des assurances. Donc ils seront donc beaucoup les Québécois qui ne pourront donc pas disposer de cette protection avec cet avenant. Les inondations constituent, en fait qu’une partie des dégâts d’eaux.

 

 

 

0saves
If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *